Qui sommes-nous ?

Le Comité pour le Droit au Travail des Handicapés et l'Égalité des Droits (CDTHED) a pour but la dé­fense des in­térêts matériels et moraux des handi­capés.

Notre Association est ouverte aussi bien aux per­sonnes handica­pées (travailleurs et non-travailleurs), âgées ou malades, qu’à leurs parents et amis, ainsi qu’aux pro­fessionnels de l’Action sociale et de la Santé.

Elle est également ou­verte aux syndicalistes, aux militants as­sociatifs, et d’une manière plus générale à tous ceux qui veulent sou­tenir l’action des handicapés, quelles que soient leurs opinions poli­tiques ou philoso­phiques.

 

Notre fonctionnement

Association non gestionnaire de services, le CDTHED a pour principales ressources les cotisations de ses adhé­rents, ce qui garantit son indépendance vis-à-vis des institutions et des groupes de pres­sion. Élus et mandatés directe­ment par l’Assemblée Générale, ses res­ponsables n’ont de compte à rendre qu’aux adhé­rents. L’Assemblée Générale des adhérents est souve­raine, elle est convoquée au moins une fois par an. Les adhérents sont régulièrement informés de l’activité de l’Association par la « Lettre du CDTHED » ou par des circulaires d’information.

Le Bureau de l’Association est aidé par des com­missions qui se réunissent régulièrement. Le CDTHED s’efforce de créer des antennes locales, comme celle de Côte d’Or.

 

Nos objectifs

L’Association établit la liste des revendications ex­primées collectivement par les personnes handi­ca­pées elles-mê­mes : droit à l’ins­truction, droit à des soins de qualité correctement remboursés, droit à un véri­table emploi avec un véritable statut, droit à des res­sources décentes (y compris pour ceux qui ne peu­vent pas tra­vailler), droit à l’autonomie et aux loisirs, au logement et aux transports, etc. Elle s’efforce de faire connaître ces revendications et de les défendre le plus effica­ce­ment possible auprès des autorités, en se plaçant ex­clusivement du point de vue des intérêts des handica­pés.

Cette indépendance matérielle et morale permet au CDTHED d’interpeller vigoureusement les pouvoirs pu­blics et les élus en organi­sant des délégations et réunions publiques. Qu’ils soient ou non d’accord avec nous, tous reconnaissent notre représentativité.

Le Comité s’efforce aussi de travailler en relation avec les autres associations et organisations, dans la me­sure où cela permet de faire avancer les revendications des personnes handicapées.

Enfin, sans se substituer aux organismes sociaux ni aux intéres­sés, le CDTHED assure le conseil et l’information en ce qui concerne les situations personnelles, au mieux des intérêts de ses mandants. Nous aidons nos adhérents à défendre leurs dossiers devant les diverses com­missions qui examinent leurs demandes.